Les abris professionnels
Pour particuliers et professionnels
23 décembre 2011 by admin.abris

Le mythe de l’abri en bois

L’abri de jardin est émergé au moment ou l’homme en a eu le désir, c’est à dire au moment de l’apparition de l’agriculture 10000 ans avant JC. Bien évidement les 1ers abris de jardins en ce temps la étaient sensiblement différents de ceux qu’il existe à notre époque, mais simplement des grottes naturelles aménagées. Malgré la transformation de techniques de l’être humain, les abris ont toujours un usage courant.Au moyen âge, l’abri passe à cabane. Elles permettaient de mettre le matériel de travail des ouvriers de ferme et était un arrangement qui complète la maison.Ces constructions étaient faite à la main, grâce à des matériaux naturel ou de fortunes comme le bois ou la tôle. Le mots abri a était utilisé pour représenter un lieu où l’homme et en sécurité. Durant la guerre, c’était des lieux de refuge pour les populations dans les bombardements et dans les catastrophes naturelles.

De nos jours, nos besoins des abris sont divers et variés. Ils sont encore utilisés pour les jardins où les jardiniers peuvent tirer profit pour ranger leurs outils. Avec la quantité de logements qui est en accroissement et qui détiennent un jardin, cette action s’accroit.Il peut aussi être un site de vie durant les période de vacance. L’on peut de se retrouver durant des après midi détendues en famille ou entre amis. On a aussi la possibilité disposer les affaires de nos enfants, les ballons ou raquettes. On a aussi la possibilité de prioriser un lieu réservé aux pratiques de bricolage.

Les sociétés on suent suivre les transformations de ces abris.Dans les temps moderne on peut voir qu’ils sont commercialisés chez des professionnels des travaux manuels.Comme avec une pergola, il existe une palette de produit avec un changement de la taille ou de la couleur du produit. une pratique dissemblable est à mettre en avent, ces abris permettent d’avoir à des populations un toit pour survivre dans les pays en difficultés économique. Des localité, nommées bidonvilles sont composées à partir d’un nombre important de ces abris.

  •   •   •   •   •
19 décembre 2011 by admin.abris

Les barnums : précaution en matière de sécurité

En effectuant les achats malins à la hâte, vous ne faites pas attention à certains détails à vérifier pour les tentes pliantes pour l’été ou encore les barnums modelables : les principaux dangers avec l’usage des barnums constituent soit des incendies par accident soit des démantèlements de la structure par la seule force du vent. Pour ce qui est des incendies, on essaye d’écarter ce risque au maximum en vérifiant le plastique des toiles, en surveillant le coin fumeurs et enfin en réduisant le nombre de bougies parfumées à la citronnelle sur les tables même si elles mettent une ambiance romantique et qu’elles éloignent les mouches. Les toiles utilisées doivent être aux normes avec l’inscription M2 pour qu’elles ne puissent résister aux flammes. On ne le rappelle pas assez souvent mais si un incident survient, vous serez le premier responsable pointé du doigt alors on vous conseille de prendre au sérieux le respect de cette réglementation qui encadre l’usage des tentes pliantes et barnums. Dans le cas de toiles en plastique hors norme, il existe un risque d’incendie compte tenu du nombre d’invités susceptibles de fumer à l’intérieur ou près des barnums.

C’est la raison pour laquelle il faut prévoir un ou plusieurs extincteurs pour pouvoir stopper assez rapidement un départ de feu. Les bougies et les fumeurs sont également les principales causes d’incendie car les mégots atterrissent près d’une matière inflammable et un malheur est si vite arrivé alors pensez à placer des cendriers à côté des groupes de personnes qui en feront bon usage… Les bougies sont très jolies sur une table mais elles augmentent le risque d’incendie surtout lorsque vous des enfants en bas âge qui ne sont pas sous surveillance alors éloignez au maximum ces sources de feu des bordures de la table et réduisez leur nombre au strict minimum. Votre réception ne sera surement pas gâchée à cause de 2 ou 3 bougies en moins par contre on ne peut pas dire autant d’un incendie.

La pression exercée par un vent trop violent peut ruiner l’installation de votre barnum de chez france-abris alors intéressez vous à ces données météorologiques qui précisent que pour un vent à 100km/heure c’est une pression de 51 kg par m² de surface qui est exercée par le vent. Alors au-delà d’une vitesse de 90km/heure vous devez démanteler d’emblée le barnum pour ne pas avoir à vivre un remake de la fin du monde à cette réception.

  •   •   •   •   •